Météo Marquixanes © meteocity.com

 

 
 

           
            compteur
     nombre de visiteurs
 









 
 A votre service 
 à Marquixanes  
 
Les saveurs du conflent     fruits,légumes,produits du terroir       
      4 rue des Cardeurs                  Tel:04 68 96 11 71                   ............................................
 
Café-Tabac-Loto
            Murielle Martin                  Route N116
          Tel : 04 68 05 23 93                                       
............................................
Salaison de Cerdagne             Route N116
     Tel : 04 68 05 94 85                                         
...............................................                            .
Base de loisirs Extérieur nature   Eaux vives
                 route d'Eus                 

...........................................
Cave coopérative vinicole 
Route N116
Tel : 04 68 96 54 96

............................................
TÊT aventure
Parcours Acrobatiques Forestiers
Tyroliennes géantes
Base Eaux vives
route d'Eus
Tel : 04.68.96.03.96
       06.2403.80.60


...........................................

"PETITE BEAUTE DE MARIA"
Savon Artisanal naturel
aux extraits végétaux et minéraux
mady66@orange.fr
retrouvez la sur les marchés locaux

..........................................

Danielle Callejon
Peintures à l'huile
Bois flottés
Grand choix de tableaux
vente direct sur internet
Tel : 04 68 05 09 03
site web :
danielle-callejon.odexpo.com 


...............................

Valérie Martinez-Périchon
Artiste peintre
Tel: 06.14.54.05.29
site internet :
aromamartvalerie.wix.com
/valeriemartinez


................................


Sylvain Vanelle
INFIRMIER LIBERAL
Diplomé d'Etat
4 rue des Ecoles

06.34.22.48.95


..............................

CAN MIGUEL
Restaurant - Brasserie
Ouvert 08h00/22h00
RN 116
09.73.25.51.60

...............................


Laetitia Monier
Praticienne de santé naturelle
Naturopathie
Somatothérapie
spécialiste de la douleur
sur R.DV.
07.61.41.01.24

................................




............................



ENCOMBRANTS
04.68.05.05.13
du mardi au Vendredi
de 9h00 à 12h30

   
..............................

 
    
  
               









Programmes TV


 






 

       

       

                                                                                                                                

    





 

 
 

Je vous retranscris ici,quelques récits historiques concernant notre région
Pages  selectionnées dans le site internet de  l'APHPO

 
LA GREVE DES MINEURS DU BASSIN DE LA TET
A TRAVERS LA PRESSE EN 1906

15 février 1906

Journal L’Indépendant
Prades, 14 février 1906
On a raconté un incident relatif à M. Saléta et qu'il est bon de mettre au point : il est relatif au drapeau rouge.
Les 800 grévistes lançaient des pierres coutre l'immeuble de la Société de Fillols, faisaient voler les vitres en éclats et se disposaient à pénétrer dans la maison lorsque M. Denis Saléta, l'honorable et dévoué maire de Prades, qui n'avait pas hésiter à se jeter au milieu des manifestants pour les engager au calme, reçut un coup de hampe de drapeau. Il fut blessé, par inadvertance, nous voulons bien le croire, et saisit le bras de l'hom­me qui portait le drapeau.
Il est faux de dire que M. Saléta ait arraché le drapeau des mains de celui qui le tenait.
- Voici comment se produisit l’inci­dent de la salle Ajac :
A une heure et demie, les ouvriers se réunissaient devant la maison du Direc­teur des mines de Fillols et se livraient à une manifestation bruyante et pas autre chose. Sur la demande des ouvriers même, M. Saleta réunit quelques délégués mineurs et à la suite de ses conseils tout le monde se rendit. à la salle Ajac pour procéder à la désignation de ceux qui, au nom des ouvriers, seraient chargés d'al­ler voir M. Dineur.
M. Thorrent, président du Syndicat des mineurs, prit le premier la parole et pro­posa M. Denis Saléta, notre maire. Cette proposition fut accueillie par les applau­dissements de toute la salle.
Ainsi désigné, M. Saléta, exprima son opinion aux ouvriers, mais, à peine ve­nait-il de terminer, que certain politicien crut devoir intervenir d'une façon qui ne laisse aucun doute sur le but politique poursuivi dans cette grève par les blocards de Prades.
— « Vous n'avez pas qualité, s'écria-t-il pour remplir cette mission, vous qui êtes un capitaliste repu et l'élu de la réaction ! »
Que vient donc faire la réaction dans cette histoire ? Nous avions toujours pensé qu'il s'agissait d'une question de travail et non d'une question politique.
Un autre orateur qui est de toutes les sauces, et en fait de sauces il s'y connaît, parla aussi. Comme c'est une quantité négligeable, écartons-le et continuons.
Et alors à la place du capitaliste Saléta on désigna comme délégués non des ouvriers mais des bourgeois : MM Joseph Marty, ferblantier, et Courtois Maurice, pharmacien, tous les deux patentables de la bonne ville de Prades.
- Nous avions omis de dire que le lieutenant de gendarmerie Bistos, qui s'est dépensé, multiplié ces jours-ci et a fait preuve d'un courage et d'un sang-froid extraordinaires, fut atteint par une pierre, qui ne lui était certainement pas des­tinée, à la joue gauche. Une autre pierre, lancée par un gréviste, l'atteignit à l'épaule droite. M. Bistos resta à cheval jusqu'au dernier moment. Nous sommes heureux d'apprendre que les blessures qu'il a reçues ne présentent aucune gravité.
M. Host, commissaire spécial de police, reçut, de son côté, un bon coup de poing sur la figure en voulant dégager M. le Maire; il y répondit d'une façon magis­trale.
Le brigadier de gendarmerie de Ver­net-les-Bains et un gendarme ont reçu des blessures peu importantes. Deux paisibles spectateurs reçurent également une pierre par ricochet.
Une mention spéciale à M. Host, com­missaire spécial de police à Prades pour le tact dont il a fait preuve.
M. Saléta Denis, maire, est resté sur les lieux jusqu'au dernier moment et mérite des éloges pour le dévouement qu'il n'a cessé de montrer.
- Après le départ des grévistes, alors que tout danger avait disparu, M. Simoneau, sous-préfet, que l’on n'avait vu te la journée, éprouva le besoin sortir et de donner l'ordre à la gendemerie de charger la foule absolument calme et inoffensive qui venait d'être le témoin des événements de la journée, et cela malgré l'opposition énergique de M. Denis Salèta, maire. De fortes bous­culades se produisirent et quelques per­sonnes furent contusionnées.
Dernières nouvelles - Des mesures de police très sévères sont prises en vue des troubles qui pourraient se produire. On nous assure que les grévistes se rendent aujourd'hui aux mines de Batère pour forcer les ouvriers à suivre leur exemple.
M. Henri Dineur, ingénieur-directeur des mines de Fillols a quitté Prades, ce matin. La façade de sa maison est passa­blement détériorée.
La situation est très tendue et il est à craindre des faits graves.
Refus de circuler - Durant la manifestation qui a eu lieu, hier, à Prades, au moment où M. le sous-préfet faisait charger la foule après le départ des grévistes, un jeune fonctionnaire de Prades s'est refusé à obéir à l'invitation que lui adressait le premier magistrat de notre arrondissement d'a­voir à circuler. Procès-verbal a été dressé.
Malgré que le cas ne soit pas rare de nos jours, il n'est pas inutile de le si­gnaler.
Constat - Aujourd'hui, la Société des mines de fer de Fillols a fait constater, par les soins de Me Bernard, huissier, les dégâts occasionnés à l'im­meuble qu'elle possède route Nationale.
Gendarmerie - Une cen­taine de gendarmes se trouvent actuelle­ment dans nos murs. Un certain nombre d'autres sont attendus. On s'attend à de nouveaux désordres.
Echos de l'émeute - Après la tempête, le calme. La journée d'aujourd'hui s'est écoulée tranquille­ment. Le public se rend nombreux satis­faire sa curiosité devant la maison de M. Dineur. Son attitude est digne quoique son plus grand désir serait de voir se ter­miner au plus tôt cette regrettable affaire.

Prades, 15 février9 h. matin. (Par téléphone.)
La grève - Des désordres ont eu lieu à Vernet-les-Bains. La gendar­merie se rend sur les lieux. M. Ebrard, directeur des mines de Riols, est parti.

à suivre ...




Farfelues,réalistes,prophétiques... les bons " mots "des célébrités ou d'illustres inconnus sont souvent le reflet de leur personnalité.
Je vais vous en proposer régulièrement et si vous désirez les commenter vous pourrez  le faire ICI










VOIR ICI LE PROGRAMME DES FESTIVITES





   
3eme VIDE GRENIER ORGANISE PAR MARQUIXAMUSE CE 11 SEPTEMBRE 2016
SOUS UN GRAND SOLEIL 







votre bulletin municipal N°5 est en ligne
cliquez sur l'image













MERCI A TOUS LES VOLONTAIRES QUI NOUS ONT AIDE A ACCUEILLIR
EN LA SALLE DES FÊTES
LES AUTOMOBILISTES , BLOQUES PAR LA FERMETURE DE LA N116
EN RAISON DE L'INCENDIE DE CE JEUDI 11 AOUT









GRANDE SOIREE ROCK CE SAMEDI 30 JUILLET
GRACE A MARQUIXAMUSE ET AU GROUPE SOLYROCK





LE GROUPE SOLYROCK A EMMENE LES MARQUIXANAIS
JUSQU'AU BOUT DE LA NUIT
AVEC LES GRANDS STANDARDS DU ROCK'N ROLL

VOIR QUELQUES MOMENTS DE LA SOIREE
CLIQUEZ SUR LES CHIFFRES CI DESSOUS

 
1 2 3 4




RETOUR EN IMAGES SUR LE REPAS DES SANS CULOTTES
CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR LES AGRANDIR
 
 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement